Pourquoi je déteste David Guetta…

« Parce que Beethoven, il fait danser la planète comme David Guetta. Beethoven, c’est la joie. Et David Guetta a cette force-là lui aussi. » Julie Depardieu sous l’emprise de poppers

Plusieurs choses devraient être interdites : les ceintures D&G, appeler son enfant Douglas-Philibert, les micropénis et le fait de placer la musique de David Guetta dans la catégorie « électro ». J’aurais tendance à penser que David Guetta devrait être interdit tout court mais il faut avouer qu’avec deux grammes, c’est sympa de se déchainer dessus en boite (un haut lieu de mauvais goût musical).

Dessiner le contour d’un cœur en paillette contre sa poitrine, ça aussi ça devrait être interdit.

David Guetta, c’est un type qui mixe des super tubes fashion. J’ai commencé à le détester avec la musique ‘When Love Takes Over’ dans laquelle Kelly dit 17 fois « tonight » en 10 secondes, sans oublier quand elle dit « over » 10 fois d’affilée sur tous les tons possibles.

Pour réaliser ses musiques, notre David national suit les règles de base du hit-qui-rapporte-un-max :

Les règles de base :

– Le principal but d’un hit (outre faire de l’argent) et de faire shaker les boules des gens hypes en boite. Il faut donc des sons qui donnent envie de faire l’amour énergiquement. Imaginez des tas de Bestas et des Kévin sautillant en rythme, une moue sauvage aux lèvres, le regards dans le vague, se frottant les contre les autres.

– Le manque d’inspiration est une maladie. Contre cela il y a un formidable médicament : Faire du recyclage. C’est à dire prendre une musique ringarde, l’accélérer, rajouter des « boum boum » entraînants et une voix plus sexy de star ou de pétasse (les deux en même temps c’est encore mieux).

Faire un refrain pas compliqué facile a chantonner. L’idéal étant une phrase simple (« nanana come on » dance on the flo-oh-oor ») ou une seule onomatopée (« yéhaann » « oh oh oh »).

– Mettre des mots-clefs récalcitrants tels que : « Party« , « Tonight », « Bouger bouger », « sexy », « Dancefloor », « move », « looooove » et autre termes similaires.

– Insérer judicieusement un message sous-jacent : Carpe Diem, j’ai envie de ton corps baby (message universel en adéquation avec le regard langoureux d’un beauf qui se frotte à toi en boite), et bien sur faire la fête sans s’arrêter ; LE thème de prédilection de Guetta.

– Le décor doit être en boite ou à la plage, ou tout autre lieu où il peut y avoir fantasme masculin dont les meufs en chaleur. Elles se collent au chanteur avec fougue même si c’est un gros laideron.

Voyons un peu quelques clips, dont l’originalité inexistante a heurté ma sensibilité meurtrie :

Where Them Girls At :
Des bulles géante créées par Guetta se déplacent en ville. Lorsque quelqu’un l’éclate il se met à danser de manière incontrôlable et dépourvue d’une quelconque grâce. Puis tout le monde sort dans la rue, est heureux et fait la fête.

Une femme secoue subtilement ses achats en dansant grâcieusement sur du David Guetta.

Without You :
Ce clip alterne des plans d’Usher sur une plage, le poing serré ou se mettant la main sur le coeur montrant la conviction de ses paroles d’amour, mêlé à une fête de folie où Guetta mixe. La terre se brise sous les bonds des fêtard heureux. Tous les pays se collent et le monde entier se retrouve, est heureux et fait la fête

Little Bad Girl :
C’est la fête en boite de nuit. Mais malheureusement le jour arrive, et personne ne veut arrêter cette soirée. Guetta et les fêtards vont donc à la plage et, tous en même temps, font une longue glissade sur le sable pour que la terre tourne dans l’autre sens. La nuit revient tout le monde est heureux et fait la fête.

Ridicule.

Sweat :
Snoop Dogg est le roi, avec son costard en forme de matelas, toutes les femmes le désirent. Elles ont des gros seins, des bikinis et une moue qui montre le désir ardent qui enflamme leur corps. Elles s’effleurent entre elles et Doggydog. Ce dernier à un sex appeal si fort qu’il a reussi a corrompre une femme mariée qui arrache son voile et se frotte à des canapés sur la plage. Tout le monde est heureux et fait la fête.

Il y en a qui gagnent des millions de dollars et qui font des clips avec les effets visuels à la portée d’une besta possédant une webcam..

Sexy Chick :
Usher après une nuit de folie se reveille dans un lit sur lequel traînent plein de polaroïds de femmes avec qui il a forniqué. Mais il tombe amoureux d’une d’elles. Malheureusement il n’y a pas la photo de sa tête et notre tombeur ne s’en souvient pas. Il part donc à la recherche de cette femme, aidé par la photo des fesses, où se trouve un tatouage. Après avoir dansé dans une piscine il la retrouve en boite. Tout le monde est heureux et fait la fête.

Memories (yeah yeah ououououou ouh) :
David, habillé comme un ado et son pote se baladent en mixant ou chantant. Pour ajouter du sexy au clip, des femmes nues, filmant les deux compères sont visibles par les reflets dans les vitres. Les paroles du refrain cachent les parties coquines de leurs corps. Puis ils vont en boite tout le monde est heureux et fait la fête.

Mais que fait Cristina Cordula ?

Les paroles et les clips sont toujours les mêmes, un peu comme la majorité des merdes qui passent à la radio. Je n’ai qu’une chose a ajouter : Allez découvrir d’autres choses. le monde est plein de musiques géniales (où les musiciens ne restent pas les bras levés pendant tout le concert) avec des paroles qui ont un sens autre que « lah feiite ceii laaa vi3 ».

Publicités

5 réponses à “Pourquoi je déteste David Guetta…

  1. En effet je pense aussi que David Guetta est tout le contraire d’un mec qui fait de la bonne musique… Au début c’était tolérable mais y en a vraiment ras-la-chatte de l’entendre partout avec ses chansons qui se ressemblent toutes !

  2. On devrait renommer ton blog  » Pourquoi je suis Français, je hais la réussite et l’argent. » T’aime pas la simplicité de sa musique et des thèmes qu’elles abordent, tu n’as qu’à mettre un autre disque.

    • J’ai pas besoin de mettre un autre disque, je ne l’ai pas dans ma cdthèque 🙂
      Si tu aimes la soap musique c’est la vie. Si j’aime critiquer gratos c’est pareil. En quoi tu peux déduire que hais la réussite et l’argent ?

  3.  » En quoi tu peux déduire que hais la réussite et l’argent ? » -> Hum il me semble que c’est la mère de toute les jalousies, mais bon j’ai lu les autres articles du Blogs, et je n’ai basé mon opinion sur un article.

  4. Donc désolé d’avoir émis une opinion qui ne reflète pas la réalité, bonne continuation, quand à mon éducation musicale, e ne suis pas sectaire et elle est très complète merci de t’en préoccuper. Bye

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s